jeudi 18 octobre 2018

Professeur Maaoui, du bistouri à la plume !

Chirurgien renommé, le professeur Mustapha Maaoui, 72 ans personnage haut en couleur, a vu défiler la guerre, l’indépendance, l’effervescence d’une université en édification, la “décennie noire” et le rêve d’une Algérie qui ne se raconte presque plus.
En 2013, il se met à la plume commence à noircir des bouts de papier épars, Les mots fusent, les années passent, un livre de 900 pages voit le jour : Du giron au perron et des poilus aux barbus.
Actuellement en lice pour le prix de la journée du manuscrit francophone, soumis aux votes sur Facebook jusqu’au 24 octobre prochain.
C’est dans les années 1960 que l’enfant de Batna a quitté sa ville natale et son cercle familial pour s’installer à Alger, pour entamer des études de médecine. Les années passent et le jeune Mustapha, dit Didine, environ 17 ans découvre une capitale qui revit et “essaye de rattraper le temps perdu”.
Narrateur à la sensibilité capiteuse son regard se balade d’un visage à un autre, d’une vie à une autre, racontant aspirations et défaites. ''Ayache mauvais temps ou Ferhat Elouardi'' ont leur place à côté de Che Guevara ou Liamine Zeroual.
On y retrouve des anecdotes surprenantes, ‘’Drana séduction el moubenedj ou Hebiche képi el moukhadhar ‘’ vécues autour de l’auteur, qui donne à voir et à découvrir.

mardi 16 octobre 2018

CE JOUR REPRISE DU TRAVAIL ! KENZOU !!!

Après plus de 06 mois de congés
 de maladie, depuis le 25 mars 2018
VOILA LA REPRISE

lundi 15 octobre 2018

ALGER - ISTAMBOUL - ANTALYA !!!

BONNE VACANCE 
 BON RETOUR
BON VOL...
DÉCOLLAGE
A L'HOTEL !

mercredi 10 octobre 2018

SALIHA EL HADJA PRÉVOIT !!!

 "Une issue toute prochaine
par un jolie rêve"
QUOI ?
Ce Jour Vendredi 12 Sadaka Makboula 
In Cha Allah

mardi 9 octobre 2018

Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, décerne la médaille de l'Ordre du mérite national "Athir" au moudjahid Tahar Z'biri,

en vertu d'un décret présidentiel publié dans le dernier Journal officiel.
Le Président de la République Abdelaziz Bouteflika a décrété que la médaille de l'Ordre du mérite national au rang de "Athir" est décernée au moudjahid Tahar Z'biri
 Note le décret présidentiel 18-231 daté du 1er octobre 2018
Campagnant et amis de mon regretté père feu le moudjahid 
(lui à offert un burnous oubar juillet 1962)
HADJ ALI BEN CHARAD
"ALLAH-YERAHMOU"